Notre expertise et notre passion pour la
reliance à soi, aux autres, au Vivant

Les voyages de reliance :
notre expertise

Marion, en recherche de cohérence

Jusqu’à récemment j’ai eu besoin de parcourir le monde pour m’évader et me dépayser. J’ai eu la chance de découvrir d’autres cultures, de partager du temps avec des villageois, de rencontrer des maîtres de sagesse, de voir de magnifiques paysages et sites culturels.

Et puis, j’ai réalisé qu’à proximité immédiate de chez moi se trouvent des trésors inestimables, des personnalités exemplaires, des espaces naturels de toute beauté.
Avec mes aspirations pour un monde plus respectueux du vivant, dans une démarche plus écologique, j’ai eu envie de me reconnecter à ma terre, retrouver mes racines, me réimprégner des sagesses ancestrales locales.

Aujourd’hui je sens un appel : celui d’intégrer les enseignements reçus de peuples premiers, de sages et de grands penseurs pour retrouver un émerveillement au quotidien.

L’émerveillement va de pair avec les liens affectifs qui nous unissent.

Il m’est alors apparu que : changer notre relation à notre environnement permet de sortir d’une attitude consumériste, de transformer plus facilement, plus durablement, et avec joie, nos modes de vie.

Il ne s’agit plus d’utiliser la nature pour nos activités mais bien d’en considérer la valeur intrinsèque, de réapprendre à lire les messages qu’elle nous offre, d’être en symbiose avec elle.

Ces expériences de reliance et de « retrouvailles » je les partage avec mes proches, petits et grands, tant l’enjeu est important. Et aujourd’hui c’est avec enthousiasme que je vous propose d’y prendre part.

Concevoir un itinéraire de reliance relève de l’enquête, de l’investigation. C’est une vraie chasse au trésor. J’y conjugue mon intuition, mon expertise et mes compétences pour trouver les bonnes personnes et les sites – souvent loin des sentiers battus – qui rendront possible une expérience profonde de reconnexion.
Je suis une chercheuse d’or. Je recherche la pépite dont l’éclat va créer une étincelle dans les yeux des participants, celle d’une prise de conscience, d’un accomplissement, de la joie de se sentir faire partie de la toile de la vie.

Au delà de mes propositions, la nature est enseignante et c’est elle, avant tout, qui agira avec vous.

Une co-création vivante

Parler de l’agence Nature Profonde c’est parler de NOUS car les activités sont co-créées avec de nombreux intervenants. Il s’agit d’experts, de facilitateurs en matière de reconnexion et de reliance à soi, aux autres, au Vivant.

Voici comment nous les nommons :

Les Emerveilleurs Émerveilleuses

Sont présents ponctuellement sur nos voyages itinérants.

Accueillent notre groupe sur les terres qu’ils affectionnent.

Proposent d’y vivre une expérience sensorielle de ressourcement et de reliance.

Les Compositeurs Compositrices

Accompagnent le groupe sur
l’ensemble de l’itinéraire.
Assurent la fluidité logistique lors du voyage. Ensemble nous concevons l’intention générale du voyage, nous tissons le programme de façon à relier leurs propositions à celles des émerveilleurs et à dégager une cohérence et une progressivité. Ce sont les garants du fil rouge de nos voyages.

Les Guides du sensible

Animent les retraites du sensible.

Initient nos participants aux techniques et outils de reconnexion et de transition intérieure.

Prodiguent leurs enseignements suivant une thématique qui leur est propre, mais toujours en lien avec la reconnexion corporelle et sensorielle à soi, aux autres et au Vivant.

Nos principes et valeurs

L'humain au coeur

chaque humain est à la fois unique et universel, en relation, en devenir, chercheur et créateur de sens

La sensibilité écologique

préservation des écosystèmes, conscience de nos interdépendances, responsabilité

Le sens du collectif

intégrité, humilité, bienveillance, convivialité, sensibilité pour le vivre ensemble, la conscience du bien commun

La quête existentielle

considérer que l’être humain est plus que corps, cœur, esprit, qu’il existe en chacun une part de mystère

Notre rayonnement

On parle de nous !

Nos réseaux !

Nos partenaires dans le domaine du tourisme :

Logo de l'ANEST, Association Nationale de l'Ecotourisme et du Slow Tourisme
Logo de Déesse Voyages
Logo de Détours Vagabonds, slow tourisme en Vendée
Logo Berryfield, savoirs-faire locaux et loisirs durables
Recommandé par les guides TAO

Mon expertise d’agent de voyages

L’organisation de voyages est une activité que je connais bien pour y travailler depuis vingtaine d’années, dont 10 années spécifiques aux domaines du développement personnel, des voyages initiatiques et chamaniques partout dans le monde. Grâce à mes expériences passées, je connais les acteurs clés du montage d’un voyage.

Comme autres casquettes, je suis également conférencière, facilitatrice en Biodanza et praticienne en Ecorituels ®. Passionnée par le lien entre nature, humanité et spiritualité, je développe depuis plus de 20 ans mes facultés d’appréciation et d’évaluation, mon carnet d’adresses et des partenariats de confiance. Mon expertise me permet aujourd’hui de sélectionner minutieusement nos intervenants, tous experts en matière de reliance et de reconnexion. Je les rencontre personnellement et retiens celles et ceux qui partagent nos valeurs et qui ont déjà acquis un savoir-faire, un savoir-être et une grande compétence en terme d’accompagnement de groupes.

Marion Gléréan fondatrice de l'agence de voyages Nature Profonde

Savez-vous que seule une agence de voyages répondant aux obligations légales est autorisée à vendre un forfait, un assemblage d’activités ? Ces mesures très exigeantes ont été mises en place pour garantir la sécurité des voyageurs. En se conformant à la réglementation, Nature Profonde assure à ses participants de voyager en toute sérénité.

Revue de Presse

Article publié par Méditation France « Écologie et spiritualité : vers une mutation de nos voyages » :

En filigrane, je questionne ma propre quête de cohérence dans un monde qui nous pousse à nous évader loin de notre quotidien, alors que de magnifiques ressources se trouvent à nos côtés. J’y aborde « l’expertise » des peuples premiers en termes d’équilibre des éco-systèmes et les moyens que nous pourrions adopter pour traduire leurs enseignements à travers nos voyages. L’invitation de mes voyages est de modifier notre regard sur le Vivant et les autres qu’humains, et ainsi d’aller de la fuite à l’intégration, de la dissociation à l’association, de la désacralisation à l’émerveillement. Suite…

Article « Impact positif : le voyage écophile » :

Nature Profonde porte un nouveau concept de tourisme : le voyage écophile de éco (oîkos « maison ») et phile (philos « ami », ou philein « aimer »).
Encore plus qu’une démarche éco-responsable, c’est un voyage dont l’objectif est d’entrer en relation avec notre milieu, avec les êtres vivants, humains et autres qu’humains, avec lesquels nous cohabitons. C’est en créant ce lien affectif que nous pourrons déclencher l’envie de nous engager pour préserver notre planète. Suite…

Article « Tourisme régénératif : mises en garde et préconisations » :

J’observe avec curiosité ceux qui se réjouissent de la reprise du tourisme international à son niveau d’avant covid et qui ajoutent dans leur publication l’importance d’adopter des pratiques durables pour préserver les ressources naturelles et minimiser la pollution.
Ne serait-ce pas une forme de dissociation quand on sait qu’avant Covid le secteur du tourisme représentait 8% des émissions de gaz à effet de serre au niveau mondial ?

Une vision militante consisterait à dire que la meilleure gestion de la pollution que nous puissions avoir est celle de ne pas en faire.

Mais je comprends bien qu’il est difficile voire inconcevable pour certains de renoncer à prendre l’avion. Tout comme il est effrayant pour les destinations qui vivent du tourisme d’envisager une baisse de fréquentation et donc de ressources économiques.

Aussi, je me suis intéressée au tourisme régénératif, pensé pour les besoins de la destination et non plus pour l’unique satisfaction du touriste. Une tendance que certains voient comme l’avenir du tourisme et le tourisme de l’avenir.

Lorsque j’ai pris connaissance des principes du tourisme régénératif j’ai dû tomber sur une définition malheureusement déjà dévoyée et galvaudée. Ce risque de récupération était d’ailleurs déjà identifié par Jean-Pierre LAMIC et Le Média du voyage durable.

Voici donc un article qui soulève les risques que pourrait connaître le tourisme régénératif.
Cette réflexion se veut constructive. Mon souhait étant d’apporter ici un point de vue complémentaire et de contribuer au changement de paradigme justement préconisé par ce mouvement.
Lire l’article…

Vous êtes journaliste ?

Contactez-nous pour demander notre dossier de presse.